17% des Français ont eu recours au transport partagé lors des 12 derniers mois, selon le sondage de l’Institut CSA réalisé pour le compte d’Uber (1). Dans cette enquête, le transport partagé est défini comme "le dispositif qui permet à des particuliers de transporter d’autres particuliers avec leur véhicule personnel sur des trajets courts". 80% des Français connaissent ce mode de déplacement et 52% se disent prêts à proposer ce type de service.

Les jeunes dans la cible

Sans surprise, ce mode de déplacement est davantage utilisé par les 18-24 ans (36%) et les 25-34 ans (26%). Seulement, 9% des 50-64 ans et 11% des 65 ans et plus y ont eu recours.
Ils sont 74% des 18-24 ans et 61% des 25-34 ans à être intéressés par le transport partagé contre seulement 49% des 50-64 ans et 37% au-delà.

Les avantages

Pour 83% des personnes interrogées (et 85% de ceux qui y ont eu recours), le transport partagé améliore le pouvoir d’achat de ceux qui l’utilise. 81% des sondés (90% chez les utilisateurs) considèrent que c’est un moyen de se rendre dans des zones peu ou pas desservies par les autres moyens de transport. 80% des clients trouvent que c’est un mode de déplacement plus pratique/flexible.

Les inconvénients

Les perceptions sont différentes selon que la personne interrogée a déjà eu recours ou non au transport partagé. Ainsi, parmi les utilisateurs, 71% pointent une qualité de service variable et 51% un service qui n’est pas professionnel. 66% des novices mettent, aussi, en avant, un service qui n’est pas sécurisé car le conducteur n’est pas professionnel.


Florence Guernalec

(1) Sondage réalisé par l’Institut CSA du 12 au 14 novembre 2014 sur internet auprès de 1 000 personnes âgées de 18 ans et plus via la méthode des quotas basée sur le sexe, l'âge, la profession de la personne interrogée, la stratification par région et la catégorie d’agglomération.