Bientôt des zones de livraison partagées dans tout Paris ? C'est en tout cas ce que promet un communiqué d'Annick Lepetit, adjointe chargée des déplacements, des transports et de l'espace public à la mairie de Paris.

L'élue a signé le 27 mai 2010 une charte avec la Préfecture de police, le Groupement des activités du transport et de la manutention en Ile-de-France (Gatmarif), la Chambre de commerce et la Chambre des métiers dans le but de généraliser aux 20 arrondissements parisiens l'autorisation faite aux automobilistes de stationner sur des places de livraison. La nuit (de 20h à 7h du matin), le dimanche et les jours fériés.
Bref, lorsque aucun camion ne livre.


Places de stationnement "sanctuarisées"


Cette mesure expérimentée dans le 3è et le 7è arrondissement depuis mars 2009 semble avoir fait ses preuves pour décider les élus et les professionnels du transport de marchandises à l'élargir à toute la ville.
Mais attention, toutes les places de livraison n'ouvriront pas leurs "portes" aux voitures : certaines resteront réservées exclusivement aux livraisons (pour les superettes, les boulangeries et les hotels, par exemple, qui sont livrés de nuit).

Reste donc à définir une signalétique spécifique pour identifier les places "sanctuarisées "des places partagées. La Préfecture de police doit imaginer une nouvelle signalétique, et une fois sa copie rendue, les voitures pourront passer la nuit sur des places de livraison.