A Grenoble, on respecte le calendrier. Les premiers travaux de la cinquième ligne de tramway de l'agglomération devaient débuter en 2011. Ce sera bien le cas. La déclaration de projet a eu lieu le 11 juillet et les premiers travaux de déviation de réseau débutent en août.

Onze kilomètres et demi pour un montant global de 300 millions d'euros, la ligne E viendra compléter le réseau actuel de quatre lignes (35 km).
Elle doit relier Fontanil-Cornillon au nord-ouest à Grenoble en desservant les communes de Saint-Egreve et de Saint-Martin-Le Vinoux. Elle longera l'A 48 et viendra se connecter sur les lignes A, B et C renforçant ainsi le maillage d'un des plus anciens réseaux de tramway moderne français.
Selon les prévisions, elle devrait transporter entre 30 000 et 45 000 voyageurs par jour.

 
Objectif automne 2014

Cette ligne a bénéficié des deux appels à projets transport en site propre de province du Grenelle de l'environnement (lire). Elle a obtenu 31,3 millions d'euros dans le Grenelle 1 pour une ligne E longue de 10 km puis 3,8 millions pour une extension de 1,5 km de cette même ligne dans le Grenelle 2.

La déclaration d'utilité publique est prévue pour septembre 2011. Les travaux de la voie proprement dite débuteront en novembre et devraient durer 18 mois. La mise en service est prévue pour l'automne 2014.

Robert Viennet