Exploitant du réseau Ametis depuis 2012, Keolis s'est vu renouveler la délégation de service public (DSP) pour une durée de six ans et quatre mois. Le chiffre d’affaires cumulé s'établira à 221,4 millions d’euros. Sa mission ? Augmenter la fréquentation du réseau de 28% d’ici la fin de la DSP.
 
Comment ? Le groupe va intégrer de nouveaux services et promouvoir une offre de mobilité multimodale et durable. Dès 2019, le réseau combinera quatre lignes de BHNS (bus à haut niveau de service), dont trois 100% électriques, des lignes de bus, des parking-relais (P+R) et un service de vélos. Les quatre nouvelles lignes de BHNS, colonne vertébrale du nouveau réseau, assureront 75% du trafic global et engendreront ainsi une hausse de fréquentation sur le réseau, selon Keolis.
 
Dans le cadre de cette nouvelle DSP, Keolis exploitera 43 nouveaux bus articulés 100% électriques Irizar (sur les 136 véhicules de la flotte totale), qui circuleront sur trois des quatre lignes de BHNS. Elles seront complétées par des lignes de bus de proximité et des services complémentaires (covoiturage, P+R, stations vélos sécurisées).

Le vélo intégré à la DSP
 
Keolis reprend Buscyclette jusqu'ici opéré par l'association Vélo Service. Le groupe exploitera une flotte de 1.765 vélos. L'offre comprend la location courte et longue durée, le stationnement en consignes sécurisées, l’animation et la promotion des modes doux à travers des interventions en milieu scolaire et la mise en place de "packs mobilité" à destination des entreprises.
 
Enfin, un nouveau système de billettique sera mis en place en 2019. Les voyageurs pourront acheter directement leur titre de transport en ligne, disposeront de billets sans contact et pourront opter pour l’open-paiement (par carte bleue) ou le post-paiement (facturation de la consommation réelle par prélèvement bancaire). Ils disposeront également de plus de 50 distributeurs automatiques de titres répartis sur l’ensemble du réseau.
 
Keolis bénéficiera d’un nouveau centre de maintenance et d’exploitation aux normes HQE (Haute Qualité Environnementale). Labellisée en 2015 "territoire à énergie positive pour la croissance verte", Amiens Métropole nourrit de fortes ambitions en matière de transition énergétique. La collectivité couvre 175.000 habitants répartis dans les 33 communes de son territoire. Le réseau Ametis, c'est aujourd'hui 5,7 millions de kilomètres parcourus par an et 16 millions de voyages annuels.

F.G.