De la navette autonome Easymile opérée par Transdev qui transportera visiteurs et exposants aux halls d'exposition à l'autocar Dietrich/Yutong en passant par le bus électrique Aptis d'Alstom/NTL. Au total, 42 véhicules seront exposés lors des Rencontres nationales du transport public (RNTP) 2017.
 
Cette 26e édition organisée par le Gart et l'UTP via le GIE Objectif transport public se tient du 10 au 12 octobre au Parc Chanot à Marseille. Les organisateurs attendent 6.000 professionnels et quelque 180 exposants. Seront notamment présents pour la première fois, les espagnols Vectalia (opérateur) et GMV (ITS).
   
Cette année, un espace Agora a été mis à la disposition des exposants afin leur  permettre de faire une présentation de leurs solutions : billettique (Conduent,
Wizway, Calypso Networks Association), open data  (Kisio), mobility as a service (Cityway) gestion d'exploitation & info voyageurs (Pysae, Trapeze)....
Comme les années précédentes, les RNTP comportent un espace start-up et nouvelles mobilités.
 
 
Le Congrès Gart-UTP se déroule durant les trois jours du salon. La plénière d'ouverture sera consacrée à un retour sur les États généraux de la mobilité durable organisés en 2016 avec les parties prenantes. Le document final, qui avait été dévoilé avant l'élection présidentielle, rassemble
70 propositions et devient une contribution aux assises nationales de la mobilité via un cahier d'acteurs.
 
L'UTP et le Gart consacrent la plénière de clôture à la concurrence du transport ferroviaire régional : comment réussir à l'expérimentation ?
 
 
Les ateliers seront notamment consacrés à des sujets d'actualité comme la transition énergétique et un premier bilan de la loi Savary-Le Roux de lutte contre les actes terroristes et la fraude dans les transports. Un atelier sera également consacré aux territoires peu denses, sujet qui tient notamment à cœur au président de l'UTP, Thierry Mallet.

Enfin, le congrès Gart-UTP a prévu un atelier sur la mise en oeuvre de la réforme du stationnement qui entre en vigueur au 1er janvier 2018.
 
F.G.
 

Pour suivre le congrès sur Twitter : #RNTP17