Après Cityscoot et Coup pour les deux-roues, voici Gobee.bike pour les vélos. La start-up fondée par Raphaël Cohen investit le marché de la location courte durée. Lancé à Lille la semaine dernière, le service débarque à Paris le 9 octobre 2017.
 
Les vélos sont facilement repérables à leur couleur verte fluo. Pour louer un vélo Gobee, il suffit de télécharger l'appli mobile, de s'inscrire et de verser une caution : 15 euros pour le lancement (au lieu de 50). L'usager crédite son compte de 5, 10 ou 20 euros. La flotte de vélos est géolocalisable depuis l'appli. Pour l'instant, il n'est pas possible de les réserver à l'avance.
 
Les vélos en libre-service sont équipés d'un cadenas numérique couplé à un système GPS alimenté par un panneau solaire. Pour le déverrouiller, il suffit de scanner le QR code situé sur le vélo avec l'appli mobile. Une fois la course terminée, il suffit d'abaisser manuellement le verrou.
 
Complémentaire ou concurrent de Vélib' ? Les deux services ne reposent pas sur le même modèle. Gobee.bike facture 50 centimes toutes les 30 minutes, Vélib' est gratuit les premières 30 minutes, puis facture à la minute. Mais Gobee.bike est accessible sans abonnement.

A son démarrage, le service compte quelques centaines de vélos contre 20.000 Vélib'. Le nouveau parc de VLS, qui sera déployé par le consortium Smoovengo, sera, en outre, composé de 30% de vélos à assistance électrique (VAE).

F.G.