Comme annoncé en mars 2017, des TGV Ouigo partiront des gares parisiennes dès le 10 décembre, et ne sont plus confinés à l’Île-de-France. L’Ouest est le première destination à en bénéficier  avec des départs de Paris-Montparnasse (Hall 3, accès Vaugirard) vers Bordeaux, Nantes et Rennes. L’objectif ? Attirer 15 millions de clients supplémentaires d’ici à 2020.

"Paris-Montparnasse est pour nous une étape majeure ! Nous avons l’ambition de continuer à amplifier notre offre low cost pour atteindre d’ici à 2020, 25% du trafic grande vitesse en France, explique la dg de Voyages SNCF, Rachel Picard, dans un communiqué. Fin 2018, nous aurons parcouru la moitié du chemin, puisque Ouigo représentera déjà 18% du trafic grande vitesse."

Au total, cinq allers-retours quotidiens seront disponibles :
- deux allers-retours Paris Montparnasse-Bordeaux ;
- deux allers-retours Paris Montparnasse-Nantes ;
un aller-retour Paris Montparnasse-Rennes.

Les ventes d’hiver démarrent le 3 octobre 2017 avec des tarifs à partir de 16 euros pour les adultes – un tarif fixe de 8 euros pour les enfants – pour rejoindre Bordeaux, Nantes et Rennes.

De nouvelles destinations

En complément, Ouigo proposera aussi un aller-retour quotidien Tourcoing-Bordeaux ainsi qu’un aller-retour quotidien supplémentaire Marne-la-Vallée-Marseille. 
Trois nouvelles destinations seront également proposées : Poitiers, Saint-Pierre-des-Corps (Tours) et Laval. Ces nouvelles liaisons viennent enrichir l’offre.

Au total, les TGV Ouigo desserviront 22 villes : Aix-en-Provence TGV, Angoulême, Angers, Avignon TGV, Bordeaux, Champagne Ardenne TGV, Laval, Le Mans, Lorraine TGV, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nîmes, Paris (Paris Montparnasse Hall 3 – Vaugirard, Marne-la-Vallée, Massy TGV, Aéroport Charles de Gaulle TGV), Poitiers, Rennes, Saint-Pierre-des-Corps, Strasbourg, TGV Haute Picardie, Tourcoing et Valence.

F.G.