Le véhicule Transdev-Lohr sera présenté en novembre 2017 au Smart City Expo World Congress de Barcelone, annoncent les deux entreprises dans un communiqué. Le partenariat, annoncé le 2 août 2017, vise à développer un nouveau véhicule électrique 100% autonome à destination du transport public. Ce nouveau véhicule sera commercialisé en 2018. Avec ce futur véhicule, Transdev complète ainsi son offre de transport autonome partagé.

A travers ce partenariat, le constructeur alsacien Lohr apporte son expertise dans le développement des systèmes de transports de passagers 100% électriques et connectés. Lors de la COP 21 en décembre 2015, Lohr avait présenté un démonstrateur baptisé "Cristal". Cette navette 100% électrique peut transporter jusqu'à 5 personnes assises (chauffeur compris) et être utilisée en libre-service ou en mode navette, avec la possibilité d'atteler deux à quatre Cristal. Le véhicule a circulé, en juin 2017, lors du congrès ITS à Strasbourg et sera expérimenté pendant six mois dans la ville à partir de septembre.  

Avec ce futur véhicule, Lohr apporte son approche industrielle transport public, afin de proposer une solution autonome immédiatement disponible, répondant aux enjeux connus de la réglementation et complétant son offre dédiée à la mobilité urbaine innovante. 

De son côté, Transdev intègre sa technologie de conduite autonome développée avec Delphi et ses autres partenaires, incluant une gamme de capteurs intelligents, les technologies sécurisées de mise à jour automatisées (OTA – Over the Air) et des modules logiciels dédiés au transport public. 

En outre, Transdev met à profit son expérience d’opérateur de services de mobilité pour offrir un nouveau moyen de transport dont les interfaces et le design ont été spécialement pensés pour rendre l'expérience de mobilité autonome innovante, connectée et confortable.

Cependant, Transdev indique qu’il continue à travailler avec les autres constructeurs, en fonction des besoins de ses clients, "consolidant ainsi une approche multi constructeurs unique sur le marché", insiste l’opérateur. 

F.G.