Alstom et SNCF Réseau collaborent pour développer et déployer les nouveaux systèmes de contrôle et de régulation des circulations ferroviaires. L'objectif ? Améliorer la régularité des circulations, la gestion des incidents et l’information des entreprises ferroviaires.
 
Alstom fournira son système appelé "Iconis" qui a pour fonction de détecter les "conflits" de circulation et de proposer des solutions en anticipant l’effet des perturbations. "Iconis combine la fiabilité d'une solution standardisée et la flexibilité nécessaire pour toute évolution future", assure le communiqué commun.
 
L’outil servira dans un premier temps les lignes ferroviaires reliant Paris, Lyon et Marseille avec une première mise en service prévue en 2019. Déjà utilisé sur 15 000 kilomètres de lignes dans le monde notamment en Italie et au Danemark et en cours de déploiement en Suède, il sera adapté en France par le site Alstom de Saint-Ouen.
 
SNCF Réseau a lancé, début 2016, un programme de modernisation de la gestion opérationnelle des circulations qui vise à superviser la circulation des trains, en situation normale et perturbée. "Ce programme permettra d’optimiser la gestion des circulations et donc la fluidité des circulations ferroviaires", explique Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau
 
La gestion opérationnelle des circulations est actuellement organisée sur trois niveaux : le centre national des opérations de circulation, les 21 centres opérationnels en région et les postes d’aiguillages au niveau local.

F.G.