Ile-de-France mobilités (ex-Stif) veut favoriser l'usage du vélo. Or la distance à parcourir et le prix d'achat sont souvent des freins. D'où l'idée de créer un service de location longue durée de vélos à assistance électrique (VAE). L'autorité organisatrice (AO) lance ainsi un appel d'offres afin de mettre à disposition des Franciliens 20.000 VAE au premier semestre 2019.
 
IDF mobilités fait le constat que le vélo à assistance électrique permet aux usagers de parcourir des distances plus importants qu'un vélo classique – de l'ordre de 9 kilomètres, selon l'AO  – et peut ainsi servir d'outil de rabattement vers les gares ou constituer un moyen de déplacement direct en remplacement de la voiture.
 
Pour lever les freins à l'achat (entre 1.500 et 2.000 euros pour "un vélo robuste"), Île-de-France mobilités souhaite mettre en place une location longue durée (six mois minimum) avec un abonnement mensuel de 40 euros maximum qui pourrait être remboursé à 50% par l'employeur (dans le cadre des déplacements intermodaux).

Aujourd'hui, le vélo ne représente que 2% des trajets quotidiens en Île-de-France. La présidente d'Île-de-France mobilités et de la Région, Valérie Pécresse, a l'ambition de multiplier par trois l'usage de ce mode de déplacement.
 
F.G.