C'est parti ! Les travaux de déviation des réseaux souterrains ont débuté à Oullins en prévision de l'extension de la ligne B du métro en direction du sud-ouest de l'agglomération lyonnaise. Ce projet a été déclaré d'utilité publique, le 27 mai 2017, par le préfet du Rhône.
 
Ce prolongement de 2,5 kilomètres va permettre de desservir le pôle hospitalo-universitaire de Lyon sud. Ainsi, cette nouvelle liaison de transport public irriguera le secteur du Vallon des Hôpitaux qui regroupe 3.000 salariés, 100 chercheurs et 4.500 étudiants.
 
Nouveau pôle d'échanges à Saint-Genis-Laval
 
Ces travaux préparatoires vont se dérouler jusqu'à mi-2018. Ils seront suivis par la construction des deux stations puis par le percement du tunnel programmé entre fin 2019 et fin 2020. La mise en service de cette extension est prévue mi-2023.
 
Ce nouveau maillon s'accompagnera de la construction d'un pôle d'échanges multimodal à Saint-Genis-Laval et d'un parc-relais de 900 places.
 
Ce projet, qui s'inscrit dans le programme "Avenir Métro" du Sytral (le Syndicat des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise), va nécessiter un investissement de 391 millions d'euros (HT).
 
Il a bénéficié d'une subvention de 6,6 millions dans le cadre de l'appel à projets "Transports collectifs et mobilité durable", lancé en 2013 par l'État.
 
Automatisation de la ligne B
 
Cette extension s'accompagnera d'une
automatisation intégrale de la ligne B et d'un renouvellement des rames climatisées afin d'améliorer les performances en termes de vitesse commerciale, de fréquence et de confort des voyageurs.
 
A Lyon, le métro compte quatre lignes et enregistre 738.000 voyages quotidiens.
 
Christine Cabiron