La centrale d’achat public a ajouté la dématérialisation sur smartphone des titres de transport dans son catalogue. Une offre proposée en partenariat avec une douzaine de réseaux de transport et l’Agence française pour l’information multimodale et la billettique (AFIMB).
 
Cette solution mutualisée s’adresse aux autorités organisatrices de la mobilité (AOM) qui souhaitent réduire les titres de transport papier des usagers et fluidifier le parcours du voyageur. Elle repose sur la norme internationale de billettique sans contact Calypso.  "Elle permet de garantir aux AOM une rapidité de mise en œuvre et une interopérabilité sur les différents réseaux de transport", assure l'UGAP, dans un communiqué.
 
Concrètement, le voyageur, muni d'un mobile Android compatible NFC, pourra acheter tous ses titres de transport (billets à l’unité, abonnements, etc.) de manière sécurisée à partir d’une application mobile téléchargeable depuis le Play Store de Google. Il lui suffira alors de présenter son smartphone NFC devant la borne de validation et ainsi de voyager muni de son seul téléphone portable, même déchargé ou éteint.
 
Pour lancer ce service, l’UGAP s’appuie sur un réseau d’entreprises :
  • Gemalto, spécialiste de la sécurité numérique ;
  • la start-up française Dejamobile, éditeur de solutions logicielles liées aux transactions mobiles sécurisées ;
  • Wizway Solutions, consortium dédié au développement de la mobilité sans contact, détenue par quatre acteurs de la mobilité, du sans contact et des télécommunications : Gemalto, Orange, RATP, SNCF.
L'UGAP explique que la coordination de ce réseau d'entreprises lui permet d'offrir aux autorités organisatrices "un cadre contractuel simplifié et nationalement unifié".

F.G.