Pour ses dix ans, la LGV Est Européenne va connaître un second souffle. En effet, l'ouverture des deux LGV Atlantique, le 2 juillet 2017, va avoir un impact sur la LGV Est européenne, puisque les temps de parcours seront réduits de quarante minutes pour les liaisons en direction de l'Atlantique (en plus des trente minutes déjà gagnées depuis l'ouverture de la seconde phase de l'Européenne en juillet 2016). Ainsi, Strasbourg sera à 5h21 de Bordeaux contre 6h02 auparavant et à 4h15 de Rennes contre 4h55.
 
A partir du 2 juillet 2017, l'offre low-cost Ouigo va également desservir Strasbourg à raison de 14 circulations hebdomadaires dont Rennes-Strasbourg via l'Île-de-France et Strasbourg-Île-de-France. Début 2018, ce sera au tour de
l'offre InOUI d'être déployée sur L'Européenne.
 
En attendant, la SNCF déploie petit à petit ses nouveaux services : le choix de la place en 1ere classe via la carte du train à partir du 3 juillet ; le wi-fi gratuit pour tous à partir du 6 juillet avec dans la foulée la possibilité de réserver son repas dans le train via le portail TGV connect.
 
Ce service de commande en ligne, déjà déployé depuis avril 2017 à partir de J-3 avant le départ, permet de payer en ligne et de bénéficier d'un accès coupe-file au bar.
 
Comme pour Lille, les voyageurs pourront bénéficier du service de Voiturier et Cie avec Ector dans les gares d'Île-de-France ou encore l'embarquement à quai à Paris Gare de l'Est à partir de décembre 2017.
 
En dix ans, 128 millions de voyageurs ont circulé sur L'Européenne (TGV Est et DB-SNCF en coopération), selon la SNCF, dont 14 millions rien qu'en 2016. Depuis l'ouverture de la seconde phase en juillet 2016, le TGV Est a attiré 300.000 passagers de plus sur les six derniers mois de 2016.

F.G.