Une agence mobile installée dans un bus près de l’espace réservé aux personnes à mobilité réduite. C’est ce que propose depuis le 30 mai 2017 Valence Romans Déplacements, l’autorité organisatrice en charge du réseau urbain Citéa.
 
Ce nouveau mode de commercialisation, appelé Fly Case, a été développé en interne par Transdev Valence. Cette solution a pour objectif d’éviter aux voyageurs de se rendre en agence pour créer ou recharger leur abonnement et optimiser ainsi leur temps de trajet.
 
Un terminal de vente mobile
 
Le Fly Case a été installé dans un bus circulant sur la principale ligne du réseau, la Citéa 1, qui assure 25% des déplacements. Celle-ci déployée sur Valence transite notamment par le pôle bus central du réseau urbain et la gare SNCF.
 
Ce terminal mobile de vente est constitué d’un ordinateur portable, d’une imprimante de cartes et de tickets et d’un scanner pour recharger les cartes à puce.
 
Il comprend également une webcam pour prendre en photo le voyageur pour l’intégrer sur sa carte de transport, ainsi qu’un terminal de paiement.
 
Trois mois de test
 
Techniquement, un transformateur est installé dans le voussoir central pour que les batteries du véhicule situées à l’avant (d’une puissance de 24 volts) transforment le courant en 220 volts-1000watts. Ainsi, le Flycase, une fois relié au transformateur, peut fonctionner en parfaite autonomie.
 
Cette expérimentation – une première nationale selon l’autorité organisatrice - devrait durer trois mois. Elle a pour objectif  de développer une nouvelle relation de proximité avec la clientèle et fidéliser les clients occasionnels qui utilisent généralement des tickets à l’unité.
 
En 2016, le réseau Citéa a réalisé plus de 10 millions de voyages.
 
Christine Cabiron