Henriette Chaubon a été désignée à l'unanimité médiatrice SNCF, le 28 avril 2017, par une instance paritaire composée de SNCF Mobilités, des associations nationales de consommateurs, et de trois nouveaux opérateurs : en effet, le périmètre des missions de la médiatrice a été récemment étendu aux différends soulevés par les voyageurs d'Eurostar, de Thalys et des chemins de fer de la Corse. La durée de son mandat est fixée à trois ans renouvelables.

Conseillère à la Cour de cassation depuis 2013, Henriette Chaubon est également membre du Comité de règlement des différends et des sanctions de la Commission de régulation de l'énergie et présidente de l'Observatoire de la récidive et de la désistance.

Auparavant, elle a notamment été conseillère à la Cour d'appel de Paris (1999-2005) puis directrice juridique du groupe SNCF (2006-2013).