"Notre objectif est de mettre en lumière les entreprises qui ont une démarche positive par rapport au vélo",  explique Guillaume Crouau, président de l'association 2 pieds 2 roues. C'est pourquoi l'association organise, pour la première année, un concours pour élire l'entreprise vélo de l'année sur l'agglomération toulousaine.
 
Pour participer, il suffit de répondre au
questionnaire en ligne qui servira à évaluer les entreprises qui favorisent le plus l'usage du vélo dans les trajets domicile-travail. La remise des prix aura lieu au mois de septembre.
 
Donner envie de pédaler
 
Depuis 2005, l'association toulousaine organise la campagne
Allons y à vélo. Du 29 mai au 9 juin 2017, chaque cycliste est incité à organiser des animations dans son entreprise, administration ou établissement scolaire. Pour ce faire, 2 pieds 2 roues s'appuie sur les référents dans ces entités pour proposer, par exemple, des petits-déjeuners, pique-niques, ou tombolas pour ceux qui se rendront à leur travail à vélo.
 
"L'important est que l'animation soit visible sur le lieu de travail. Notre but est de déclencher des discussions entre collèges et de proposer de tester le vélo comme mode de déplacement", souligne Guillaume Crouau.
 
Un pratique saisonnière
 
L'association a organisé pour la première fois cette année, une opération Allons y a vélo fin février-début mars 2017. L'objectif ? "Connaître la pratique du vélo en hiver", explique Guillaume Crouau qui constate que cette pratique reste encore saisonnière. "Il existe une barrière psychologique" qui n'existe pas dans les pays du Nord pour qui le vélo est une culture. C'est pourquoi 2 pieds 2 roues communique, avec l'aide de la FUB, pour permettre notamment aux cyclistes de bien s'équiper pour être mieux vus la nuit et mieux voir.
 
Durant cette période, l'association organise, en outre, ses
challenges interentreprises/écoles/collèges qui consistent à calculer la part modale de l'entité lors de la journée choisie pour l'événement.
 
L'association revendique 800-900 adhérents, principalement des particuliers, mais aussi des référents vélo dans 80-90 entités dont 80% d'entreprises privées environ, 10% d'administrations et 10% d'établissements scolaires.
 
Florence Guernalec