Les Stéphanois ont découvert les nouvelles rames de tramway le 6 mai 2017. A cette occasion, les voyages étaient gratuits sur l'ensemble du réseau de tramway Stas. Le constructeur CAF a fourni les quatre premières rames Urbos sur les 16 qui doivent être livrées d'ici la fin de l'été pour un montant de 42 millions d'euros. L'agglomération comptera, au total, 51 rames. Les deux lignes de tram représentent d'ores et déjà près de 50% des déplacements sur le réseau Stas avec plus de 22 millions de voyages.
 
C'est ainsi la troisième génération de tram en service sur le réseau Stas. Les rames CAF, fabriquées à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées), sont adaptées à la voie métrique, le réseau ayant été inaugué en 1881. Le matériel roulant mesure ainsi 2,15 mètres de large seulement, mais 33 mètres de long en cinq modules (contre 24 mètres pour le matériel précédent), ce qui représente une capacité accrue de 30%, soit 70 personnes supplémentaires (178 places dont 38 assises).
 
Ces nouvelles rames comportent plusieurs nouveautés par rapport au parc actuel :
• une plus grande souplesse d'exploitation (rames bidirectionnelles, portes aux extrémités) :
• la connectivité (wi-fi gratuit) ;
• une accessibilité maximale (un plancher 100% bas et plat sans marche ni podium y compris au dessus des bogies, message audio, signaux sonores et visuels de fermeture des portes, boutons de portes clignotants et identifiables au toucher).
 
Enfin, ces rames comportent des écrans d'information voyageurs améliorés qui permettent de guider en temps réel les usagers du réseau dans leurs déplacements.

Une troisième ligne sur les rails
 
Saint-Étienne Métropole va étendre son réseau avec la mise en service d'une troisième ligne de 4,3 kilomètres fin 2019 qui reliera le pôle multimodal de Châteaucreux au pôle d'échanges de La Terrasse. Cette ligne desservira les grands équipements de la Plaine Achille comme le stade Geoffroy-Guichard, le Zénith, le Parc des Expositions, la salle de musiques actuelles Le Fil, la nouvelle Comédie, la piscine Raymond Sommet, la salle omnisports, etc. Cette nouvelle ligne desservira également la zone d’activité économique du Technopôle (3.000 emplois).
 
F.G.