Est-ce le début de la fin des galères pour les Intercités normands ? SNCF Réseau et SNCF Mobilités ont décidé de travailler ensemble pour préparer l'arrivée des nouvelles rames Bombardier Omneo Premium en 2020. C'était "une demande forte" de la région Normandie. Son président Hervé Morin a ainsi inauguré, le 4 avril 2017 à Rouen, un plateau commun qui regroupe une quinzaine de collaborateurs dédiés. Il s'agit de "coordonner les forces de SNCF pour proposer une réponse globale, robuste et adaptée aux attentes de la Région et des voyageurs pour la décennie à venir", explique le communiqué de la SNCF.
 
"Les objectifs du projet sont en effet de proposer à la Région un nouveau projet de service multimodal, d’améliorer la qualité du service offert et son efficacité économique. Il s’agit aussi de réussir l’arrivée des Omneo Premium, tout en optimisant l’utilisation du réseau. Et tout cela en un temps record", souligne le communiqué. La Normandie, c'est 450 trains TER et Intercités par jour et 23,2 millions de voyageurs par an qui se déplacent notamment pour travailler à Paris.

Une nouvelle organisation
 
"L’enjeu principal est de rendre compatibles les délais de production d’un mode lourd qu’est le ferroviaire avec les objectifs fixés par le conseil régional. Cela est rendu possible en travaillant de manière différente et en reconsidérant les différents processus, notamment entre Mobilités et Réseau : il s’agit de faire en 3 ans, ce qui dans un cadre normal prendrait 4 à 5 ans", explique le président de SNCF Réseau Patrick Jeantet. Sans le plateau commun et une équipe dédiée, ces délais auraient été difficilement atteignables."
 
Dans ce nouvel espace de coworking  de 250 m2, les équipes normandes et franciliennes travaillent, depuis le mois de février, sous la houlette de deux directeurs de projet : Tristan Rouzès pour SNCF Mobilités et Yannick Dubos pour SNCF Réseau.

Un nouveau patron
 
Cette organisation inédite représente une nouvelle étape après
la signature de la convention de transfert attribuant à la Région la gouvernance des cinq liaisons Intercités normandes, ainsi que la commande des 40 trains Omneo Premium. Ainsi, à compter du 1er janvier 2020, la Normandie deviendra l’autorité organisatrice unique des transports  sur le territoire normand (Intercités/TER/cars départementaux et scolaires, hors transports urbains).
 
"D’ici 2020, comme nous nous y étions engagés, les Normands auront enfin des conditions de transport dignes de ce nom", assure le président de la Région, Hervé Morin.
 
F.G.

 
Calendrier de déploiement de la future "offre Intercités"
 
25 avril 2016 : signature d’un protocole Région-État portant sur le renouvellement du matériel roulant (lignes Paris-Caen-Cherbourg / Trouville-Deauville et Paris-Rouen-Le Havre) et sur l’adaptation des installations de maintenance nécessaires à leur entretien.

7 septembre 2016 : lancement de la consultation publique sur les attentes des Normands en matière de design et services à bord de leurs futurs trains.

24 novembre 2016 : signature de la commande de 40 nouvelles rames Bombardier à Sotteville-lès-Rouen.

4 avril 2017 : inauguration à Rouen du plateau commun SNCF Mobilités-SNCF Réseau.

De 2017 à 2019 : réalisation de divers travaux de modernisation des voies (signalisation, alimentation électrique, quais) selon un calendrier élaboré avec SNCF Réseau.

Fin février 2018 : livraison du premier train d’essai.

Été 2018 : premiers essais en unité simple.

Fin mars 2019 : premiers essais en unité double.

Fin 2019 : achèvement des travaux d’agrandissement du centre de maintenance de Sotteville-lès-Rouen.

Janvier 2020 : mise en service progressive des Omneo Premium de Bombardier.