A l’issue d’une procédure d’appel d’offres, les élus du STACBA ont choisi de confier à Keolis la gestion et l’exploitation du réseau de transport public opéré auparavant par Transdev. Chronoplus dessert les sept communes de l’agglomération Côte Basque Adour – Anglet, Bayonne, Biarritz, Boucau, St Pierre d'Irube, Bidart et Tarnos – et regroupe 145.000 habitants.
 
L’offre de Keolis a été classée première par les élus du STACBA sur cinq critères sur sept, souligne la filiale de la SNCF : la pertinence du réseau proposé, la qualité de l’organisation de l’exploitation, la qualité des engagements commerciaux, le marketing et la qualité des engagements financiers.
 
Le contrat d’une durée de 6 ans et 9 mois a démarré le 1er avril 2017 et générera un chiffre d’affaires cumulé de 172 millions d’euros. Les objectifs ? 74 millions de voyages sur la durée du contrat ; + 25% de recettes  et 3% de taux de fraude.
 
Pour y parvenir, cette nouvelle délégation de service public prévoit, dès 2017, la mise en place :
- de la modernisation de l’offre auprès des scolaires  ;
- d’un dispositif spécifique pendant la phase des travaux liés au BHNS Tram’Bus ;
- d’une offre de transport spécifique, simple et lisible, lors des grands rendez-vous estivaux  ;
- de l’accompagnement des projets urbains et des événements de l’agglomération  ;
- de la modernisation du service dédié aux personnes à mobilité réduite.
 
En 2019, Keolis lancera une première ligne de Tram’Bus (BHNS) avec
18 bus électriques articulés de 18 mètres du groupe basque Irizar qui a aussi été retenu pour fournir les infrastructures de recharge. Le contrat d’une durée de quinze ans, qui comprend également la maintenance, s'élève à 28 millions d’euros. Une seconde ligne de BHNS sera déployée dès 2020.

F.G.