"Ce début d’année confirme la tendance à la reprise enregistrée en fin d’année 2016", explique Thalys dans un communiqué. En effet, janvier et février 2017 enregistrent une hause de 15% de voyageurs sur l’ensemble des routes Thalys par rapport à la même période en 2016, des chiffres qui "permettent d'anticiper un bon retour à la croissance", selon la compagnie.
 
Pour soutenir cette hausse de la fréquentation, Thalys annonce, en outre, des renforcements de capacité : d'abord, la compagnie a mis en place un cinquième aller-retour quotidien Paris-Bruxelles-Essen depuis décembre 2016. Ensuite, la capacité entre Paris et les Pays-Bas sera accrue de 8% à compter du mois d'avril 2017. Enfin, les disponibilités sur
les trains IZY, ses liaisons Paris-Bruxelles low cost, vont également augmenter de 6% pour la période estivale.
 
En revanche, 2016 aura été une année à oublier à l'image des
résultats d'Eurostar, l'autre filiale de la SNCF. Thalys a enregistré, l'année dernière, un tassement de son activité : son chiffre d'affaires a baissé de 5,9% à 457,4 millions d'euros, et son trafic de 1,9% (6,7 millions de voyageurs). Si la clientèle business est restée relativement stable, les voyages loisir ont davantagne souffert des attentats.
 
Néanmoins, Thalys est parvenu à limiter la baisse de fréquentation avec son train low cost IZY lancé en avril 2016 (300.000 voyageurs) et la campagne anniversaire pour les vingt ans de la compagnie (235.000 billets vendus en une journée en mai).
 
F.G.