Toujours à la peine en France avec son activité Fret qui sera encore déficitaire en 2017, le groupe SNCF a choisi de se renforcer sur l'échiquier européen et notamment sur l’axe nord-sud où passe l’essentiel du trafic ferroviaire continental.

Ainsi, la branche SNCF Logistics a annoncé, le 16 février 2017, la conclusion d'un accord avec l'opérateur suisse indépendant BLS pour acquérir 45% du capital de BLS Cargo, la filiale marchandise de celui-ci.
 
"Cette prise de participation à hauteur de 45% est soumise à l’approbation des autorités de la concurrence. BLS demeure le principal actionnaire à hauteur de 52%, les 3% restants étant toujours détenus par le groupe Ambrogio (IMT)", indique la SNCF qui ne précise pas le montant de son investissement.

Comme son nom l'indique, la compagnie Bern Lotschberg Simplon (BLS), est positionnée sur cet axe suisse stratégique nord-sud. C'est l’une des voies de passage obligé pour les marchandises transitant entre l'Allemagne et l’Italie, le trafic ferroviaire ne devant pas faiblir sur cet axe en raison de la mise en service du tunnel du Saint-Gothard. Ces dernières années, BLS Cargo a été confortée sur le marché entre la mer du Nord et la mer Méditerranée (couloir Rhin-Alpes).

Un couloir européen nord-sud convoité

Cette prise de participation dans BLS Cargo complète la présence de la SNCF sur cette zone, et notamment sur l'offre de transport combiné. En effet, le groupe français possède déjà Captrain Deutschland et Captrain Italia, "deuxième acteur national sur leur territoire respectif après les opérateurs historiques", rappelle la SNCF.

"BLS Cargo est une entreprise très intéressante et bien implantée", souligne Sylvie Charles, directrice générale du transport ferroviaire et multimodal de marchandises au sein de SNCF Logistics, dans un communiqué. Nous croyons beaucoup au potentiel de développement du couloir européen nord-sud" (...) "et en renforçant la coopération entre BLS Cargo et nos entreprises Captrain, nous allons pouvoir construire des offres intégrées et optimisées pour les clients sur ce couloir."

En 2016, BLS Cargo a réalisé un chiffre d’affaire de 174,9 millions euros (contre 159,6 millions euros en 2015). La compagnie a dégagé un bénéfice de 1,4 million d'euros, contre 0,28 million euros en 2015.

Pourvu que cela dure sous l’égide de la SNCF…

Marc Fressoz