Comme prévu dans un accord signé le 29 juillet 2016 par les deux co-actionnaires de Transdev, Veolia va céder pour 220 millions d’euros 20% des actions qu’il détient à la Caisse des dépôts (CDC). Il s’agit, indique un communiqué de Veolia, d’une première étape qui permettra à la CDC de prendre le contrôle exclusif de Transdev avec 70% des actions du groupe de transport.

Veolia conservera "à titre transitoire" 30% du capital comme le prévoit l’accord du 29 juillet. Un transitoire qui durera jusqu’à ce que Veolis et la CDC trouvent "un nouvel actionnaire désireux d'acquérir le solde de la participation de Veolia (30%)".

A défaut de céder cette participation résiduelle à un tiers, au bout de deux ans, le géant de l'eau et des déchets pourrait faire valoir "une option de vente à l'endroit de la Caisse des dépôts, au prix de la valorisation initiale", et celle-ci "disposerait d'une option d'achat au même prix", avaient précisé les deux groupes fin juillet.
 
Robert Viennet (avec AFP)