Alors que les 43 premiers bus électriques (d'une commande de 100) viennent tout juste d’être livrés à Eindhoven et Helmond – un marché gagné voici un an par Transdev –, le groupe français remporte aux Pays-Bas un nouveau contrat au coût faramineux pour une flotte de bus de 1,9 milliard d’euros sur quinze ans.

Ce contrat concerne l’exploitation de bus électriques dans les communes d'Aalsmeer, d'Amstelveen, de Haarlemmermeer, d'Ouder-Amstel et d'Uithoorn, ainsi qu’un certain nombre de correspondances avec Amsterdam, Haarlem, la municipalité de Ronde Venen et l'aéroport d'Amsterdam Schiphol, indique un communiqué du groupe qui ne précise pas le nombre de bus concernés.

"La conjugaison des flottes d’Amsterdam, d’Helmond et d’Eindhoven constitue ainsi la plus grande flotte d'autobus à émission nulle en Europe. Grâce à ces deux gains majeurs, Transdev devient le leader incontesté des transports publics à zéro émission. C’est une grande fierté, et nous démontrons à nouveau que Transdev est une entreprise résolument engagée dans la transition énergétique, capable de déployer rapidement des solutions fiables et innovantes", a déclaré Thierry Mallet, le PDG du groupe dans un communiqué.

Outre cette flotte de bus électriques, Transdev déploiera la solution MaaS (Mobility as a service) qui consiste à offrir en un seul abonnement, sur une seule plate-forme et via une seule application mobile toutes les offres de transport disponibles dans une ville.

Robert Viennet