La nomination de Pierre Izard est conforme à la règle d'alternance prévue par le pacte d’actionnaires depuis 2010. Cette règle veut que la présidence de Systra change tous les deux ans au profit de l’un des deux actionnaires du groupe d’ingénierie : SNCF ou la RATP.

Pierre Izard succède ainsi à Elisabeth Borne, présidente de la RATP, laquelle est nommée vice-présidente du conseil de surveillance de Systra.

Pierre Izard, directeur général délégué "système et technologies" de SNCF, a déclaré : "Je salue le travail effectué par Elisabeth Borne et me réjouis de pouvoir continuer d'accompagner le développement de cette magnifique entreprise d’ingénierie qu’est Systra. A l’heure où les transports en commun connaissent un essor dans le monde et une accélération des innovations produits et services, Systra est en ligne avec le plan de croissance ambitieux que nous nous sommes fixé avec Pierre Verzat et ses équipes."