L’exploitation commerciale de 12 nouveaux trains Régiolis a débuté, avec l’arrivée d’une première rame le 11 décembre 2016. Les prochaines arriveront au rythme de deux nouveaux Régiolis par mois, dès le premier trimestre 2017.
 
Ces TER sont destinés aux lignes de la périphérie Clermontoise (1) et à la ligne Clermont-Lyon. Les voyageurs pourront profiter, pendant les trois prochains samedis de décembre, d'un tarif spécial fêtes à 5 euros pour un aller simple. 
 
L’inauguration s’est déroulée, le 12 décembre 2016, en gare de Clermont-Ferrand. "Notre objectif est de défendre le service public ferroviaire, j’y suis très attaché", a précisé le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, lors de cette inauguration.

Des trains adaptés aux lignes
 
Les douze Régiolis d'Alstom sont équipés à la fois de moteurs électriques et de moteurs thermiques (pour les tronçons de ligne non électrifiés). Longs de 72 mètres, les trains sont composés de 4 voitures d’une capacité totale de 220 places assises.
 
Les Régiolis pour la périphérie clermontoise disposent d’un dispositif de comptage automatique des passagers qui permet d’assurer un meilleur suivi de la fréquentation et du taux d’occupation des rames afin d’optimiser l’exploitation. Un système d’aide à la conduite économique et écologique est également intégré. 
 
Des rames pour le Léman Express
 
Outre les 12 rames Régiolis prévues pour l’Auvergne, 17 autres rames seront achetées par la Région pour le Léman Express. Les travaux seront achevés fin 2019 : toutes les 10 minutes, 17 rames Régiolis Auvergne-Rhône-Alpes et 23 rames helvètes parcourront ainsi la ligne transfrontalière entre Genève et Annemasse.
 
F.G.
 
Bilan d'étape des Régiolis

Les Régiolis sont issus de la gamme Coradia d’Alstom et sont destinés au marché des TER. Alstom précise, dans son communiqué, que la fabrication de ces Coradia Polyvalent mobilise plus de 4.000 emplois en France chez Alstom et ses fournisseurs.

Six des douze sites d’Alstom en France conçoivent et fabriquent ces trains : Reichshoffen pour la conception et l’assemblage ; Ornans pour les moteurs ; Le Creusot pour les bogies ; Tarbes pour les chaînes de traction ; Villeurbanne pour l’informatique embarquée et Saint-Ouen pour le design.
 
A ce jour, 173 Régiolis sont en circulation dans 8 régions françaises et ont parcouru plus de 18 millions de kilomètres.
 
 
(1) La mise en circulation s’effectue dans un premier temps sur les axes suivants :
Clermont-Ferrand-Nevers ;
Clermont-Ferrand-Vic-le-Comte ;
Thiers-Clermont-Ferrand ;
Clermont-Ferrand-Lyon ;
Dès juillet 2017, elle s’élargira aux axes :
Clermont-Ferrand-Gannat  
Clermont-Ferrand-Brioude.