C’est une nouvelle étape dans le baisser de rideau du tram sur pneus (TVR) de Caen qui s'ajoute à celle de la fin du contrat entre l'agglomération et son concessionnaire STVR annoncée le même jour. La communauté d'agglomération de Caen la Mer a, en effet, opté pour le tram Citadis X05 d’Alstom pour remplacer son actuel TVR, confirmant une information de MobiliCités.

Elle a officialisé, le 8 novembre 2016, son choix d’acquérir 23 exemplaires pour un montant de "51,5 millions d’euros hors taxe". En réalité, la décison a été prise un mois plus tôt, mais elle n’avait pu être annoncée pour des raisons d’agendas des élus, explique-t-on auprès de l’agglomération pour dissiper tout malentendu.

Comme dans le marché des RER NG et celui du métro de Lyon, Alstom était finaliste face à CAF.

Les tramways d'Alstom seront livrés à partir de l'été 2018 pour une mise en service commerciale prévue en septembre 2019. Ces rames circuleront sur l'ensemble des trois nouvelles lignes, en remplacement donc des actuels tramways sur pneus.

"Cette première commande pourra être complétée par des levées d'options, jusqu'à neuf rames d'ici 2021", précise Alstom dans un communiqué où le constructeur se félicite de l'impact de cette commande qui fera travailler sept sites sur ses douze sites français. "Au total, 1.000 emplois seront pérennisés chez Alstom et ses fournisseurs", détaille le groupe.

Mais avant la livraison des rames, restera une étape intermédiaire importante à franchir : "la définition du design qui va faire l'objet d'une consultation auprès des habitants à la fin de l'année", explique-t-on à la communauté d'agglo de Caen la Mer. Une façon de dire peut-être que le design proposé par le vainqueur n'est pas tout à fait satisfaisant. Seule certitude, "ce critère ne faisait pas partie de la notation" des candidats.

Marc Fressoz

 
Les dessous du X05 normand

D'une longueur de 33 mètres, équipé de six doubles portes par côté, le Citadis X05 de Caen pourra transporter plus de 210 passagers et bénéficiera d'un éclairage à 100% LED ainsi que de prises de recharge USB, une première en France, indique Alstom. Il est aussi le plus léger de sa génération, réduisant ainsi au maximum son empreinte sur l'infrastructure souligne son constructeur.

Ce tramway "pourra évoluer vers une autonomie d'alimentation grâce à une prédisposition en toiture, et ce, sans infrastructure impactant l'environnement urbain", c'est-à-dire sans les lignes aériennes de contact (LAC).

A ce jour, plus de 2 300 Citadis ont été vendus à 55 villes dans le monde, dont 23 en France.