"Ce montant, dont une partie est investie via le fonds SNCF Digital Ventures géré par Hi Inov, a pour objectif principal de permettre à Allocab d'accélérer et consolider son déploiement géographique", détaille Allocab dans un communiqué.

Présent dans 39 agglos françaises, Allocab fournit "depuis trois ans" des VTC à la SNCF pour son offre de transport entre la gare et le lieu de départ ou d'arrivée, iDCab, et explique avoir développé des "technologies spécifiques" pour la compagnie ferroviaire.

Pour le président d'Allocab, Yanis Kiansky, cité dans le communiqué, "cette nouvelle étape dans le développement d'Allocab va nous permettre d'enrichir encore notre offre pour les entreprises comme pour les particuliers, d'accélérer notre déploiement pour renforcer notre position de premier réseau
VTC en France et devenir le premier acteur français du secteur à sortir de nos frontières pour servir les grandes capitales européennes"
. La compagnie de VTC prévoit, d'ici à la fin 2017, de mettre en place des partenariats avec des compagnies de VTC dans dix grandes villes européennes.

Elle revendique 250.000 utilisateurs et 3.000 chauffeurs, et vise 6.000 chauffeurs et 500.000 utilisateurs à fin 2017, après avoir récemment ouvert "sa plate-forme aux taxis possédant une licence VTC ou Loti".

AFP