L'incident est léger et il n'a fait aucune victime, mais il vient rappeler que si les navettes autonomes trés médiatisées ces dernière semaines, sont un transport d'avenir elles ne sont pas encore arrivées à leur maturité technologique. Dans un communiqué, l'opérateur suisse CarPostal explique : "Mercredi 21 septembre à 17h40 une navette autonome a touché la porte arrière ouverte du coffre d’une camionnette de livraison stationnée entre la place du Midi et la place du Scex à Sion. La vitre latérale gauche de la navette autonome a été brisée et la porte arrière du coffre de la camionnette a été légèrement abîmée."

Carpostal a lancé, à Sion le 23 juin 2016, l'expérimentation de deux navettes automatiques qui sillonnent son hypercentre au milieu des vélos, piétons et voitures. Ces navettes fabriquées par la société Navya sont les mêmes que celles qui circulent depuis début septembre à Lyon.

Contacté par MobiliCités, Diego Isaac, directeur commercial de Navya, indique que ses ingénieurs sont en train d'analyser les différents capteurs qui équipent le véhicule pour comprendre ce qui s'est passé. "Nous communiquerons les résultats dès que possible", a-t-il déclaré en soulignant que plusieurs navettes circulent dans différents sites en France et dans le monde depuis plusieurs mois et qu'il s'agit du premier incident.

Aucune mesure particulière ne sera prise à Lyon ou dans les autres sites d'expérimentation dans l'immédiat, a expliqué Diego Isaac, mais on peut penser que les accompagnateurs embarqués dans chaque navette et chargés de veiller à la sécurité des passagers vont redoubler de vigilance.

Robert Viennet