Le fonds Croissance rail de BPI France a une nouvelle figure de proue nommée Vanessa Giraud qui va contribuer à féminiser un secteur de l'industrie ferroviaire essentiellement masculin.

Diplômée de HEC (promotion 1996), elle a commencé sa carrière dans la banque à la Société Générale en Allemagne (1996) puis à l'Inspection générale de Crédit Agricole Indosuez(1998), avant de poursuivre dans le conseil en stratégie pour Arthur D. Little (2001).

Vanessa Giraud a rejoint CDC Entreprises en 2004, en tant que directrice d’investissement Fonds de fonds puis du fonds Bois, fin 2009, ce qui lui a valu le rang de Chevalier dans l'Ordre du Mérite agricole

A compter du 1er septembre 2016, elle dirige donc Croissance Rail à la place de Pierre Farin qui l'a lancé fin 2013. Celui-ci a choisi de s'engager dans un projet de reprise d'un groupe dans le secteur de l'industrie ( qui n'est pas ferroviaire).  

Ce fonds, géré par Bpifrance, a pour objet de prendre des participations minoritaires en fonds propres et quasi-fonds propres dans des entreprises prometteuses ayant une activité significative dans le secteur ferroviaire en France et de les accompagner dans leur projet d’innovation, de croissance externe ou de développement à l’international.

Alstom Transport, Bpifrance, la SNCF, Bombardier Transport et la RATP sont les cinq investisseurs qui ont doté le fonds de 40 millions d’euros.

Jusqu'à présent, à travers trois opérations, ce fonds destiné au PME ou ETI du ferroviaire a réalisé  quelque 9 millions d'euros d'investissements soit un quart de l'enveloppe. L'essentiel reste donc à investir alors que le carnet de commande bien rempli d'Alstom donne des perspectives aux soustraitants. Une prochaine opération pourrait avoir lieu dans les mois à venir.

Marc Fressoz