Ce jeudi 25 août 2016, le Stif distribuera, à partir de 17h00, 100 000 bouteilles d’eau aux voyageurs dans les cinq principales gares parisiennes, avec l’aide de la SNCF.
 
La région Île-de-France connaît ce jeudi un pic dans l’épisode de canicule avec des prévisions de températures très élevées, au-delà des 37°c. Si des messages d'information incitent déjà les usagers à boire de l'eau et à mouiller leur corps, l'autorité organisatrice a souhaité se mobiliser directement.
 
Le Stif rappelle que deux-tiers des trains circulant en Île-de-France ne sont pas climatisés, "résultat des choix passés" et souligne que
le plan de rénovation du matériel roulant adopté par le conseil du Stif au mois de juillet prévoit qu’à terme tous les trains de toutes les lignes seront climatisés ou réfrigérés.

Des bus également peu équipés
 
La présidente de la région Île-de-France et présidente du Stif, Valérie Pécresse, a également demandé aux opérateurs de veiller au bon fonctionnement  des  équipements de climatisation ou de réfrigération existants dans les trains et bus.
 
Dans un courrier daté du 9 août 2016, le président de la Fnaut Île-de-France, Marc Pelissier avait interpelé Valérie Pécresse sur cette question, en particulier pour le réseau de bus dans la mesure où très peu de véhicules sont équipés, "cette option ayant même été interdite dan les règles de subventionnement du Stif pour les bus Optile", précise la Fnaut.
 
Soulignant que des réseaux dans des villes au climat comparable comme Lyon, Orléans et Rouen sont dotés de bus réfrigérés, Marc Pelissier demande à Valérie Précresse ce qu'elle compte décider avec les transporteurs pour "remédier à cette situation sur l'ensemble du futur parc bus d'Île-de-France".
 
Florence Guernalec