Ce contrat pluriannuel est le plus important jamais conclu par Mersen pour cette gamme de produit, annonce le communiqué du groupe. L'équipementier va fournir des refroidisseurs et des busbars laminés pour le projet BART (Bay Area Rapid Transit) de transport ferroviaire de la région de San Francisco, précise le communiqué.
 
L'attribution de ce contrat par Bombardier a été rendu possible par l’implantation du groupe au Canada et aux États-Unis qui a permis d’être conforme à l’exigence du Buy America, l’un des facteurs critiques du projet. Les livraisons commenceront au cours du second semestre 2016, d'après l'équipementier français.
 
La collaboration avec Bombardier sur ce projet a commencé en 2011, souligne le communiqué. "Il a permis à Mersen d'illustrer ses compétences en matière de gestion de grands comptes, de collaboration et de culture entrepreneuriale aux États-Unis, en Allemagne, en France et au Canada."

La partie française de l'Hyperloop
 
En mai 2016, le groupe français a signé un accord de partenariat avec TransPod, une start-up canadienne qui travaille à la conception de l'Hyperloop, le système de transport par capsule sur coussin d'air lancé par Elon Musk.
 
Le partenariat porte sur la conception par Mersen de solutions de refroidissement innovantes pour protéger les équipements de conversion de puissance permettant à la capsule d’atteindre une vitesse  supérieure à 1000 km/h dans un environnement sous vide d’air.
 
Mersen annonce que TransPod a déjà conçu un prototype à échelle réduite et présentera un concept à taille réelle en septembre 2016 au salon InnoTrans de Berlin.

Florence Guernalec