Payer son billet d'autocar en bitcoin ? C'est possible... sur isilines. Ce mode de règlement est opérationnel depuis le 2 août 2016 sur le site web de la compagnie. La filiale de Transdev devient ainsi la première société de son secteur à expérimenter le paiement en bitcoin au même titre que le paiement traditionnel par carte bancaire.
 
Quel est l'intérêt de cette démarche ? "Des transactions validées en une dizaine de minutes avec une conversion immédiate des fonds en euros, un moyen pour les touristes d’éviter les frais de change associés aux paiements par carte… et plus globalement une initiative qui doit refléter un "état d’esprit" orienté innovation..." explique le site ITespresso.
 
"Ce nouveau service s’inscrit dans notre politique d’innovation de rupture qui explore les possibles, confirme Richard Dujardin, directeur général France du groupe Transdev dans un communiqué. Nous sommes convaincus qu’il faut expérimenter pour apprendre et que c’est de cette manière que nous nous répondrons au mieux aux nouveaux usages et aux attentes de nos voyageurs."
 
Pour mettre en oeuvre cette solution, isilines a noué un partenariat avec Paymium, une start-up française spécialisée dans l’échange sécurisé et conforme entre bitcoin/euros. Paymium exploite la Blockchain, une technologie de stockage décentralisée, transparente et sécurisée. En outre, sa plate-forme d'échange bitcoin/euro propose un service en conformité avec la réglementation européenne sur les services de paiement.

Florence Guernalec