"Le premier levier pour améliorer la régularité de nos lignes est d'avoir un matériel performant, moderne et fiable", déclare Valérie Précresse, président du Stif, dans un communiqué. Ainsi, le conseil du Stif du 13 juillet 2016 a adopté le schéma directeur du matériel roulant.

Comme prévu, ce programme prévoit la renouvellement ou la rénovation de 708 trais d'ici à 2021. Le montant de l'opération a été évalué à 8,5 milliards d'euros. Valérie Précresse a annoncé, le même jour, que le Stif avait signé un emprunt de 225 millions d'euros pour financer une première tranche d'investissement de ce programme. Les prêteurs sont la Caisse d'Épargne Île-de-France, le Crédit foncier de France et la banque régionale allemande SaarLB.
 
Au mois de mars 2016, Valérie Pécresse avait demandé aux deux opérateurs - SNCF et RATP – de produire les éléments techniques, calendaires et financiers permettant de prendre dès 2016 l'ensemble des décisions de renouvellement ou rénovation des matériels roulants pour les lignes ferroviaires d'ici à 2021.
 
Au terme de ces analyses, il a été décidé que toutes les lignes Transilien et RER seront concernées. Il a d'ores et déjà été décidé que les premières conventions de financement seront présentées au conseil du Stif d’ici la fin de l’année 2016 pour le programme suivant :
- la rénovation des trains de la ligne B ;
- l’acquisition de trains nouvelle génération à 2 niveaux pour les lignes E et D (sous réserve de confirmation de la faisabilité par SNCF) ;
- l’acquisition de franciliens pour les lignes J et L ;
- l’acquisition des Regio2N pour la ligne N
 
"Ces 700 trains neufs ou renouvelés offriront tout le confort moderne pour répondre aux attentes des Franciliens et améliorer considérablement le service offert", assure Valérie Pécresse. Les trains nouvelle génération bénéficieront des derniers équipements : vidéoprotection, comptage automatique des voyageurs, accessibilité, climatisation, système d’information des voyageurs communicant…
 
Alors que l'opposition et les syndicats reprochent à Valérie Pécresse d'être revenue sur sa promesse de campagne de ne pas augmenter le prix du passe Navigo, la présidente du Stif se félicite de l'adoption de ce schéma directeur du matériel roulant par cette proclamation : "Promesse tenue !"

Florence Guernalec