En 2015, la grande vitesse et les Intercités avaient enregistré 24 millions de voyageurs et 22,7 millions en 2014. Cette année, la SNCF en attend 25 millions entre le 1er juillet et le 4 septembre 2016, soit une hausse de plus de 4% par rapport à l'année précédente. Ce sont, au total, 69 000 trains qui circuleront pendant la période.
 
Pour attirer les Français séduits par les nouvelles mobilités, la SNCF a étoffé et diversifié ses offres à petits prix. "La SNCF est une entreprise publique qui s'adresse à tous les budgets", a déclaré
Florence Parly, directrice générale de SNCF Voyageurs lors d'un point presse.
 
La SNCF mise ainsi sur son offre TGV low cost qui affiche un taux de remplissage de 93% : Ouigo propose des billets à partir de 10 euros et 5 euros pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés d'un adulte. Ce sont 904 rames qui circuleront sur la période. La SNCF table sur 970 000 voyageurs durant l'été.
 
Avec des places à partir de 15 euros, l'offre 100% éco d'Intercités complète les destinations non couvertes par l'offre Ouigo comme Bordeaux, Toulouse et Strasbourg depuis et vers Paris.

Du train à l'autocar
 
De plus, la SNCF réitère, pour la deuxième année consécutive,
l'offre #TGVpop qui s'adresse aux voyageurs de dernière minute (entre 10 et 50 euros le trajet selon la destination). Désormais, 100 destinations sont concernées contre 30 en 2015.
 
La SNCF fait même un effort sur la première classe en proposant des billets à partir de 39 euros du 5 au 29 juillet.
 
Enfin, la SNCF, c'est aussi depuis septembre 2015 de l'autocar longue distance :
OUIBUS propose des trajets à partir de 9 euros sur 120 destinations en France et en Europe. OUIBUS vient de doubler le nombre de villes desservies et de multiplier par quatre son offre avec notamment des lignes estivales éphémères.
 
De quoi faire oublier les grèves à répétition qui, selon la SNCF, lui ont coûté
au moins 310 millions d'euros entre le mois de mars et juin.
 
Florence Guernalec


 
Agrémenter le voyage en TGV
 
La "SNCF souhaite offrir une bulle de détente à chaque voyageur en sublimant son expérience de voyage", explique le communiqué de presse.
 
Ainsi, la SNCF expérimente le parfum à bord sur certaines lignes pendant tout l'été. Depuis le 1er juillet et pendant trois mois, les voyageurs de 1re classe des lignes Paris-Lyon et Paris-Strasbourg seront accueillis à bord avec la fragrance "Premier figuier" qui sera pulvérisée 30 minutes avant le départ. La SNCF s'est associée à L'Artisan Parfumeur.
 
Autre expérimentation cet été, la diffusion d'une playlist (Feist, Troublemakers, Ibrahim Maalouf, Mika) pendant le temps de l'embarquement. La SNCF a choisi les TGV 1re et 2e classe sur la ligne Paris-Strasbourg pour tester pendant quatre mois – de juillet à octobre – son ambiance musicale lounge.
 
La SNCF indique qu'une étude sera mise en place pour recueillir la satisfaction des clients.