Les nouvelles rames sont destinées aux lignes 1 et 2 du réseau Stas. D’une longueur de 33 mètres en 5 modules, ces rames de 180 places sont issues de la gamme Urbos développée par CAF. Le design est signé de l'agence Avant-Première. Le duo est également associé dans le tram de Luxembourg.
 
Les rames ont été adaptées aux caractéristiques du réseau de Saint-Etienne : voie métrique, largeur de caisse de 2,15 mètres. Les rames sont dotées d’un plancher 100% bas et plat sans marche ni podium (y compris au-dessus des bogies), une première dans cette catégorie de matériel.
 
Ces tramways disposent également de fonctions nouvelles par rapport au parc existant telles que la bidirectionnalité ou la présence de portes aux extrémités (soit six portes latérales dont quatre doubles), qui vont permettre une souplesse d’exploitation accrue.
 
Les tramways ont été fabriqués à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) sur le site de CAF France. Un marché de 42 millions d'euros remporté par CAF après celui du Grand Besançon avec des rames de 23 mètres mises en service à la rentrée 2014.
 
Les tramways ont été conçus pour pouvoir cohabiter avec de nouveaux matériels plus larges dans le cadre d’une extension potentielle du réseau. En effet, son maire et président de Saint-Étienne métropole, Gaël Perdriau, envisage la création d'une quatrième ligne de 4,5-5 kilomètres et espère démarrer les travaux au premier semestre 2017.

F.G.