A Riyad, les travaux des six lignes de métro en construction avancent à un bon rythme. Le consortium Fast qui est chargé d'en construire trois – les lignes jaune, verte et violette – vient d'achever le percement du tunnel de la ligne verte qui traverse la ville sous la King Abdulaziz road, une de ses principales artères. D'une longueur de 13 kilomètres, cette ligne comporte 11 stations profondément enterrées en plus de deux stations de correspondance avec les lignes rouge et bleu dont la construction a été confiée à deux autres consortiums.

Au total, Fast construira 33 kilomètres de voies en viaduc, 22 kilomètres de voies souterraines et 9 kilomètres de voies au niveau du sol. Sept tunneliers travaillent simultanément au creusement de ces tunnels.

Alstom, qui est membre du consortium Fast, fournira un système de métro entièrement intégré comprenant 69 trains de la gamme Métropolis, le système de signalisation Urbalis, le système de récupération d'énergie Hesop ainsi que les voies.

Le constructeur français a profité de la cérémonie organisée pour marquer l'achèvement du tunnel, pour dévoiler une maquette grandeur nature des rames de Métropolis qui seront composées de deux voitures mesurant chacune 32 mètres de long. Métro automatique sans conducteur, ces rames comprendront trois classes : première classe, famille et voyageur seul.

Robert Viennet