Dans deux ans, le tramway G:Link de la station balnéaire australienne de Gold Coast s'allongera de 7,3 kilomètres. Cette ligne, actuellement longue de 13 kilomètres, est opérée depuis juillet 2014 par KDR Gold Coast – filiale de Keolis Downer – dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP).
 
Le gouvernement du Queensland vient de confier à l'opérateur l'exploitation de son extension dont les travaux devraient débuter en mai 2016 pour s'achever lors du premier trimestre 2018, à la veille des jeux du Commonwealth. A cette date, ce tramway s'étendra sur plus de 20 kilomètres et comptera 19 stations. Il sera opéré avec 18 rames, dont quatre nouvelles.
 
"Keolis est fier d'apporter le soutien et l'expertise nécessaire à ce projet d'extension. Le groupe travaillera main dans la main avec ses partenaires au sein du PPP et le gouvernement du Queensland afin d'assurer à ce projet le même succès que celui rencontré jusqu'ici", indique Bénédicte Colin, présidente de Keolis Downer.
 
Un taux de ponctualité de 97%
 
Durant la première année d'exploitation, G:Link a transporté 6,5 millions de voyageurs. Aujourd'hui, la fréquentation moyenne quotidienne s'établit à 22 000 passagers. En termes de performance opérationnelle, ce tramway affiche un taux de ponctualité de 97% et de satisfaction de la clientèle de 88,9%.
 
Ce tramway qui relie actuellement les principaux centres touristiques, économiques et éducatifs de cette agglomération de 540 000 habitants est le premier projet en Australie à avoir été réalisé dans le cadre d'un PPP dont le montant s'élève à 1 milliard de dollars australiens.
 
Dans ce cadre, l'État du Queensland a désigné le consortium GoldLinQ (dont fait partie la joint-venture KDR Gold Coast) pour gérer le tracé, la construction, le financement et l'exploitation de cette ligne de tramway pour une durée de 15 ans.
 
Selon un communiqué de Keolis, G:Link a permis d'augmenter la fréquentation des transports publics de 25% sur la Gold Coast.
 
Christine Cabiron