Et si les 3 000 gares françaises qui voient transiter deux milliards de voyageurs par an devenaient des lieux de vie, un peu comme au Japon ? Avec comptoirs de vente de journaux, boissons, titres de transport (y compris ceux des nouveaux opérateurs ferroviaires ?), boutiques de location et de réparation de vélos, restaurants, “espaces détente” en guise de salle d’attente équipées de prises électriques et connection wi-fi (testé dès cette année à Chalon-sur-Saône et Dijon), aires de jeux et porteurs de bagages jusqu’aux hôtels…
On pourrait même aller y faire nos examens médicaux ou carrément consulter le médecin. La gare idéale quoi.

Elle a été présentée le 13 avril par Sophie Boissard, directrice générale de Gares & Connexions (en photo), la branche SNCF créée en 2009 pour gérer et développer les installations.

"C’est finançable"

Elle envisage d’injecter 4 à 4,5 milliards d'euros d’investissement sur dix ans pour rénover une centaine de sites. Les redevances des opérateurs ferroviaires sont censées couvrir 70% de ces besoins d’investissement, le reste proviendrait des recettes des activités commerciales, des locations d’espaces et des subventions des collectivités publiques.
“En tablant sur une progression de trafic de 2% l’an, et le doublement des recettes externes aux activités ferroviaires, c’est finançable”, assure Sophie Boissard.

Gares & Connections incite aussi les professionnels de la santé à s’implanter en gare : un premier appel à projets aurait déjà recueilli “plus de 80 propositions intéressantes”, selon Sophie Boissard. Un autre appel à projets concerne l'implantation e centre d'affaires pour les entreprises, un autre est programmé pour développer une offre de restauration rapide dans 80 gares.

Informations à 360 °


Autre promesse de la compagnie ferroviaire : l'amélioration de l'accessibilité et une meilleure prise en compte de l’accueil des sourds et malentendants avec la traduction des annonces sonores en langue des signes. À Paris Saint-Lazare, la SNCF teste aussi un système d'affichage à 360 degrés sur borne lumineuse.

Finie la salle des pas perdus, la SNCF compte bien vous occuper en gare et vous faire dépenser de l’argent.

Chiffres clés
3 000 gares en France (gares du réseau européen, gares nationales, régionales, de proximité, haltes)
2 milliards de voyageurs par an
14 000 trains par jour
13 000 agents SNCF travaillent dans ou pour les gares
2 millions de m2 appartiennent aux gares dont 180 000 m2 de commerces