A la différence des Vélodi, les vélos en libre service lancés en 2007 à Dijon, les bicyclettes en location longue durée (LLD), baptisées Diavélo, vont permettre aux Dijonnais de louer des vélos jusqu'à un an. Et de renouveler leur abonnement autant fois qu'ils le voudront.

Ce service de location longue durée (LLD), Diviavélo, vise une population principalement jeune et souhaitant se déplacer régulièrement sur des distances plus longues.

C'est Keolis, l'exploitant du réseau de transports urbains Divia, qui gère ce nouveau service de 400 bicyclettes (1 600 à terme dont des vélos électriques et pliants) fabriquées par l'entreprise dijonnaise les Cycles Lapierre.


15 euros par mois, 80 euros par an


Les tarifs vont de 15 euros par mois à 80 euros par an et varient en fonction de l'âge de l'utilisateur et de la durée de la location. L'abonné devra entretenir son vélo, même si les révisions seront réalisées tous les six mois gratuitement.

L'objectif n'est pas de le concurrencer Vélodi qui convient aux utilisateurs occasionnels, réalisant généralement des déplacements sur de courtes distances. Les cyclistes devraient pouvoir bénéficier des 40 km de pistes cyclables supplémentraires avec l'arrivée du tramway en 2012.

N.A