Finalement c'est Arriva qui a emporté la franchise London Overground qui concerne le Grand Londres et une partie du comté d'Hertforshire au Nord de la capitale. La filiale de la DB a battu sur le fil les deux autres finalistes : Keolis, associé à Go-Ahead, et l'opérateur sortant Lorol qui était une joint-venture entre MTR et …. Arriva. Une curiosité qui s'explique par le fait qu'Arriva a été racheté par la DB en 2010 alors que le précédent contrat d'exploitation de London Overground date de 2007.

Selon un communiqué de Transport for London (TFL), autorité organisatrice des transports de la capitale anglaise, ce nouveau contrat d'une durée de sept ans et demi plus deux ans optionnels générera un CA de 1,5 milliard de Livres. Le passage de témoin entre le nouveau et l'ancien opérateur s'effectuera en novembre 2016.

Le nouvel opérateur devra mettre en œuvre les améliorations de l'offre de transport décidées par TFL qui se traduiront notamment pas l'introduction de 45 nouveaux trains en 2018 sur un parc actuel de 65.

London Overground qui compte 9 lignes et 86 kilomètres de voies, réalise 184 millions de voyages par an.

Robert Viennet