Acheter, échanger ou retirer un billet à un des 1300 automates de vente pouvait parfois s'avérer plus fastidieux et plus long que prévu. La SNCF promet que le nouveau logiciel déployé le 16 mars 2016, permettra de gagner "en ergonomie, en rapidité et en services proposés".
 
Le nombre de "clics" ayant été réduit, la compagnie annonce qu'un voyageur pourra acheter un billet en départ immédiat en moins de 2 minutes et retirer un billet déjà réservé en 1 minute.
En outre, l'affichage comparatif dès le début de la vente permettra au client de voir les meilleurs prix et les promotions en cours.
 
Enfin, pour les départs immédiats, la voie de départ s'affichera à l'écran. Un retard sera signalé au voyageur par SMS si ce dernier renseigne son numéro de mobile.
 
De nouveaux services
 
Désormais, les clients pourront acheter et renouveler leurs cartes commerciales ou leurs abonnements fréquence/forfait.
 
De même, les bornes permettront d'acheter des billets internationaux (TGV France-Italie, Eurostar, TGV Bruxelles-province) ainsi que des billets mini-groupes ou encore des billets pour un animal.
 
88% des clients ayant testé ces bornes nouvelle génération les recommandent à leur entourage, selon l'enquête menée par la SNCF.
 
Un nouveau design
 
Prochaine étape, le changement de design et de couleur des bornes entre septembre 2016 et mars 2017. Le blanc et gris remplacera le jaune canari.
Surtout, la SNCF annonce un écran plus grand (17 pouces) et "une sensibilité proche de celle d'une tablette".
Enfin, le lecteur acceptera davantage de cartes bancaires.
 
En 2015, 36 millions d’opérations pour un chiffre d'affaires de 306 millions d'euros ont été réalisées par les voyageurs sur ces bornes en libre-service déployées sur 460 sites.

Florence Guernalec