La loi sur la transition énergétique fixe l'objectif de 7 millions de bornes de recharge électrique à l'horizon 2030. Pour faciliter l'installation de ces bornes dans le parc privé, la ministre de l'Écologie a signé, le 10 février 2016, la convention relative au programme d'Aide au développement des véhicules électriques grâce à de nouvelles infrastructures de recharge (Advenir).

Objectif : 12 000 bornes

Un programme porté par l’association pour le développement de la mobilité électrique Avere-France et soutenu par Eco CO2, une entreprise spécialisée dans la maîtrise de l'énergie, et qui sera chargée de piloter l'équipe projet d'Advenir.

Advenir se donne pour ambition de financer l’installation de plus de 12 000 points de recharge privés d'ici la fin 2018. Le montant total maximum alloué par les différents partenaires au financement d'Advenir sur la période 2016-2017 s'élève à 15,6 millions d'euros (HT) dont 9,75 millions par EDF.

Les bornes de recharge électrique éligibles seront :
- les bornes partagées sur les parkings des entreprises et des personnes publiques, accessibles aux salariés et aux flottes,
- les bornes partagées accessibles au public sur des espaces privés, tels les parkings de magasins et services publics ou les parkings en ouvrage,
- les bornes privées en habitat collectif détenues et gérées par les particuliers, les bailleurs sociaux, les syndics ou les propriétaires privés.

Une aide plafonnée

La convention signée par l'État, Avere France, Eco CO2, l'Ademe et EDF précise que le programme propose une aide financière – pour l'acquisition de matériel et l'installation – pour chaque point de charge qui dépend essentiellement du type d’installation. Le montant de l'aide sera finalisé lors de la phase de préparation du projet.
 
L’hypothèse de travail actuelle est la suivante :
 
 
La convention explique que les taux d’aide Advenir pourront être réévalués par le comité de pilotage en cours de programme si nécessaire. Un plafond par Groupe d’entreprises bénéficiaires des aides pourra également être instauré. Ces éléments pourront notamment être modulés en fonction des puissances délivrées par les points de charge installés.
 
La convention affiche des objectifs quantitatifs précis avec la répartition suivante : 5 700 pour l’habitat résidentiel collectif, et 6 300 pour les parkings privés, que ce soit ceux réservés au personnel ou aux flottes d’entreprises, ou ceux accessibles au public.

 
Rendez-vous fin 2018, date de fin de la convention, pour savoir si le programme Advenir a rempli sa mission.
 
Florence Guernalec
 
Rappel des aides au déploiement de bornes de recharge et de véhicules électriques

Les soutiens existants :
- l’aide aux particuliers grâce au crédit d’impôt transition énergétique de 30 % ;
- le soutien aux collectivités territoriales grâce au Programme des investissements d’avenir opéré par l’Ademe (57 projets validés pour 51 M€ d'aide et 17 000 points de charge, 22 projets en cours d'instruction représentant 11 M€ d'aide et 3 000 points de charge supplémentaires) ;
- la désignation depuis un an par les ministres de l’Écologie et de l’Économie de trois opérateurs nationaux bénéficiant de l’exonération de redevance sur le domaine public (Bolloré, la Compagnie nationale du Rhône et EDF/ Sodetrel pour un total de plus de 16.000 points de charges dont 270 en charge rapide).

Enfin, une prime de 10.000 euros est octroyée pour le remplacement d’un véhicule diesel de plus de 10 ans par un véhicule électrique. Cette prime a bénéficié à près de 4 000 ménages depuis sa création en avril 2015.