La Confédération nationale de la mobilité (CNM) permet aux quatre fédérations adhérantes de répondre aux nouveaux critères de représentativité patronale définis dans la loi du 5 mars 2014.

Conformément à ses statuts fixant une présidence tournante et successivement attribuée chaque année au représentant des membres actifs, elle est accordée pour 2016 à Yannick Collen (Président de la CSD), succédant ainsi à Michel Seyt, Président de la FNTV.
 
Pour honorer la confiance des 3000 adhérents de la CNM, Yannick Collen entend mettre en œuvre une politique articulée autour de cinq axes en 2016 :
·  Pérenniser la représentativité de la CNM et assurer la mutualisation des moyens ;
·  Poursuivre le travail amorcé par Michel Seyt pour défendre les intérêts des entreprises dans le respect de chacun ;
·  Peser encore davantage dans le dialogue social au sein de la branche (formation, pénibilité, protection sociale…) ;
·  Accompagner les entreprises dans les évolutions sociétales et économiques ;
·  Limiter les contraintes communes pesant sur les entreprises de la CNM, comme la circulation, le stationnement…