La toute nouvelle gare Nanterre-Université a été construite à une cinquantaine de mètres de la gare provisoire... qui a aura vécu plus de quarante ans.
 
Le nouveau pôle multimodal va associer tous les modes de déplacement - train, RER, bus, vélo... Les correspondances entre le RER A et le Transilien ont été simplifiées et les quais ont été rallongés de 25 mètres. 75 000 voyageurs par jour – contre 63 000 aujourd'hui – sont attendus à la gare. L'Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense compte 32 000 étudiants et le pôle administratif, 7 500 salariés.
 
Le parvis et le viaduc permettront la desserte des bus directement devant la gare. A l’horizon 2020, le T1 desservira Nanterre-Université. La gare sera alors totalement intégrée aux quartiers (Anatole France, Provinces Françaises et Berthelot), l'Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense et Coeur de Quartier (un ensemble immobilier de 120 000 m²).
 
L'investissement s'élève à 116 millions d'euros (valeur 2004) répartis entre la région Île-de-France (40,8 millions d'euros), l'Établissement public d’aménagement de La Défense Seine Arche (Epadesa, 31,9), l'État (20,2), le conseil général des Hauts-de-Seine (14,6) et la RATP (8,4).

Florence Guernalec