Dans le domaine des transports, le gouvernement a confirmé la construction à l'horizon 2023 de la liaison ferroviaire CDG Express, qui permettra de relier, directement, en une vingtaine de minutes, l'aéroport Charles-de-Gaulle et la gare de l'Est à Paris.
 
L'ordonnance nécessaire à la réalisation effective du projet va être transmise au Conseil d'État en vue de la création de la société de projet début 2016, et une enquête publique devrait avoir lieu au premier semestre 2016, a annoncé l'exécutif lors du 3e comité interministériel sur le Grand Paris le 15 octobre 2015.
 
Afin de tenir les coûts et le calendrier de cette nouvelle liaison, les voies ne devraient pas être enfouies au niveau de la Porte de la Chapelle, contrairement à une position longtemps défendue par la mairie de Paris.
 
S'agissant du prolongement du RER E Eole, le Premier ministre a indiqué que la part de financement des départements de Paris, des Hauts-de-Seine et des Yvelines serait "clarifiée dans les prochaines semaines".
 
Enfin, le gouvernement soutient la proposition de loi du député PS Gilles Savary qui sera débattue avant la fin de l'année et qui demande que le délit de fraude habituelle soit constatée au bout de cinq fraudes et non dix comme actuellement. La fraude coûte 400 millions d'euros par an dans les transports en commun en Île-de-France.

(AFP)