Une bonne nouvelle n'arrive jamais seule. Après avoir remporté le marché du tramway de Nice, Alstom vient de gagner celui de Casablanca auprès de Casa Transports, l'autorité organisatrice des transports de la capitale économique marocaine. Au total, le constructeur français fournira 50 tramways Citadis de 32 mètres destinés à circuler sur le nouveau tronçon de la ligne de tramway dont la mise en service commercial est prévue fin 2018.

Ce marché d'un montant estimé à 100 millions d'euros est financé par l’État français (65 %) grâce aux fonds de la Réserve Pays Émergents (RPE) et par des fonds publics marocains (35 %).  

La ligne de tramway de Casablanca, opérée par RATP Dev et inaugurée en décembre 2012, est longue de 22 kilomètres. Pour répondre aux besoins croissants de mobilité de la ville, elle sera prolongée de 31 kilomètres, ce qui nécessite l'achat de nouvelles rames pour renforcer le parc existant déjà fourni par Alstom (74 rames). Ces unités de 32 mètres circuleront en rames doubles pouvant transporter jusqu'à 606 passagers.
 
Le projet de tramway de Casablanca sera conduit au Maroc. Les tramways Citadis seront fabriqués à La Rochelle, en France. Les autres sites français impliqués dans le projet sont : Le Creusot pour les bogies, Ornans pour les moteurs, Villeurbanne pour les équipements électroniques embarqués, Tarbes pour les modules de puissance et les coffres disjoncteurs et Saint-Ouen pour le design. Le site de Sesto en Italie fournira le système de traction.

Après la livraison et avant la mise en service, les tramways seront soumis à des tests statiques et dynamiques sur le site du client. L’équipe d’Alstom au Maroc assurera le service après-vente.

Robert Viennet