Satisfecit pour JCDecaux. Dans un communiqué datant du 12 octobre 2015, l'inventeur du vélo en libre-service a indiqué qu'un record de fréquentation avait été battu à Lyon par Vélo'v le 30 septembre 2015. Ce jour-là, 45 271 locations ont été enregistrées dans la capitale des Gaules.
 
Ce chiffre "jamais atteint depuis le 1er mai 2009" est à rapprocher du mouvement social déposé par une partie des salariés des Transport en commun lyonnais (TCL). Ce débrayage, sur fond de revendications salariales, avait entraîné le blocage d'une partie du réseau urbain. Deux lignes de métro, le funiculaire, une ligne de tramway et une trentaine de lignes de bus n'ont pas fonctionné le 30 septembre 2015.
 
Cette date n'a pas été choisie au hasard puisqu'elle coïncidait avec l'ouverture des
25e Rencontres nationales du transport public, réunissant à Eurexpo l'ensemble des acteurs de la mobilité.
 
Un vélo loué toutes les 2 secondes
 
"Ce record absolu de fréquentation a permis un taux de rotation de 12,2 par vélo, soit la location d'un vélo toutes les deux secondes", précise JCDecaux.
 
Créé voici dix ans dans la capitale des Gaules, Velo'v a totalisé depuis 64 millions de trajets, ce qui correspond à 138 millions de kilomètres parcourus. Aujourd'hui, ce service compte 348 stations, 62 400 abonnés et une moyenne de 23 000 locations par jour.
 
Pour Gilles Vesco, conseiller délégué de la métropole de Lyon en charge des nouvelles mobilités, "Vélo'v est devenu un véritable mode de transport plébiscité par les habitants. Un Vélo'v est aujourd'hui utilisé toutes les 5 secondes en moyenne, ce qui montre combien les Lyonnais se sont appropriés ce mode de déplacement alternatif à la voiture".
 
Le développement de Vélo'v s'est accompagné d'une politique volontariste visant à offrir des transports publics performants, tout en donnant une place importante aux modes doux. "Nous avons largement développé les pistes et bandes cyclables et adapté nos voiries pour une circulation plus apaisée", rappelle Gilles Vesco.
 
De son côté, Pascal Chopin, directeur régional de JCDecaux, voit dans ce succès de fréquentation une illustration du savoir-faire du groupe : " en concevant un mode de déplacement différenciant et complémentaire de toutes les offres de transport, JCDecaux répond aux besoins des collectivités locales de manière durable, dans le cadre d'un business model vertueux pour le budget grâce à un financement du service par la publicité".

Christine Cabiron