A partir de mi-2016, le constructeur français Heuliez Bus mettra à la disposition de la RATP un bus électrique standard d’une longueur de 12 mètres afin de le tester en circulation avec voyageurs. Ce bus circulera alternativement sur deux lignes test : la ligne 21 qui traverse une zone très dense dans Paris intramuros, et la ligne 147, ligne de banlieue dont le tracé se trouve dans le nord de Paris. 

Cette période d’expérimentations permettra à la RATP de tester le matériel électrique Heuliez Bus et ses caractéristiques techniques (consommation énergétique, autonomie, performances de récupération d’énergie, confort voyageurs, etc.), en conditions réelles d’exploitation. 

La RATP va également expérimenter pendant quelques mois sur ces deux lignes tests des bus mis à disposition par quatre autres constructeurs : deux constructeurs européens, Irizar (Espagne) et Solaris (Pologne), ainsi que deux constructeurs chinois associés à des entreprises européennes : Yutong associé au français Dietrich Carebus et Golden Dragon associé au hollandais Ebusco. Ces bus seront mis en circulation à partir de fin 2015. 

Ces tests de bus sur les lignes 21 et 147 complètent l’expérimentation qui sera menée en accord avec le STIF sur la ligne 341, ligne qui sera entièrement convertie à l’électrique en 2016 avec une vingtaine de Bluebus (12 mètres) du groupe Bolloré. 

Compte-tenu des contraintes d’accès au réseau électrique, la RATP a retenu, comme modèle de référence, la charge lente des bus en dépôt la nuit. Elle prévoit néanmoins de tester les autres technologies (recharge en terminus, aux points d’arrêt, recharge « opportuniste » au passage au dépôt...) pour compléter sa réponse aux différents besoins. 

Ces accords s’inscrivent dans le cadre du plan Bus 2025 qui a pour objectif, avec le concours du STIF, de convertir le parc de bus de la RATP en un parc 100% vert. Les 4 500 bus qui constituent la flotte de la RATP seront à 80% électriques et 20% au biogaz en 2025. En 2020, 50% du parc aura été renouvelé. Les premiers appels d’offres seront lancés en 2017.