"La Semaine européenne de la mobilité nous rappelle que chacun d’entre nous a le pouvoir de changer les choses. Se déplacer plus souvent à pied ou à vélo, privilégier les transports publics ou collectifs ou combiner ces modes de transport durables peut apporter des avantages considérables à la société européenne tout entière", a déclaré Violeta Bulc, commissaire européen aux Transports.
 
Celle-ci a donné le coup d'envoi à Bruxelles de la Semaine européenne de la mobilité qui se tient du 16 au 22 septembre 2015. Si l'accent sera mis sur la multimodalité, Cop21 oblige, l'édition 2015 est placée sous le signe de la lutte contre le changement climatique. "Mises bout à bout, nos décisions individuelles peuvent permettre de réduire les émissions de CO2, la congestion urbaine, le bruit, les accidents, la pollution de l’air et améliorer la mobilité", a ajouté Violeta Bulc. Des manifestations seront organisées dans plus de 2000 villes.

Plus de 8000 mesures prises
 
L'opération, qui existe depuis 2002, promeut la mise en place de solutions nouvelles de mobilité urbaine. La Semaine européenne de la mobilité a ainsi entraîné la mise en œuvre de plus de 8000 mesures permanentes, selon la Commission européenne : des infrastructures à l'usage des cyclistes et piétons ; une amélioration de l'accessibilité des transports ; une sensibilisation aux comportements durables en matière de mobilité.
 
L'inspiration de cette Semaine européenne de la mobilité provient de l'opération "En ville sans ma voiture", une initiative française lancée en 1998 qui se perpétue avec la Journée sans voiture. Dans les villes participantes, les véhicules motorisés sont partiellement interdits au profit des piétons, cyclistes, transports publics et véhicules propres. A Paris, cette journée aura lieu le 27 septembre, en dehors donc du calendrier officiel de la Semaine européenne de la mobilité.

Des manifestations partout en France
 
Parmi les initiatives les plus originales, citons la ville du Havre qui réitère pour la seconde année consécutive l'organisation de concerts dans les transports publics pour le prix d'un ticket de bus (les 18 et 19 septembre). La région Nord-Pas-de-Calais organise le premier Challenge de la mobilité les 21 et 22 septembre. L'objectif ? Obtenir le plus grand report modal en mobilisant 130 établissements et 55 000 salariés.
 
Enfin, pendant cette Semaine européenne de la mobilité, le GIE Objectif Transport public organise la 9e édition de la Journée du transport public le 19 septembre dans toute la France. Une quinzaine de régions proposent des promotions et des animations durant la journée.

Florence Guernalec