C'est dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité et de la COP 21 que Paris accueillera en décembre 2015, que se déroulera la première conférence organisée par le collectif Femmes en mouvement. Ce collectif, créé au printemps dernier, a la particularité de ne réunir que des femmes issues du secteur des transports et de la mobilité au sens large du terme.
 
"Nous avons constaté que rares sont les femmes qui prennent la parole dans les colloques, salons et conférences ", explique Elisabeth Oger, consultante indépendante et membre du collectif. "Nous voulons donc démontrer qu'elles ont toute leur place dans ce type de manifestations et qu'il existe des femmes expertes sur les sujets de mobilité".
 
De ce constat est né l'idée d'organiser une conférence au cours de laquelle seules des femmes seraient présentes à la tribune. Cette manifestation se déroulera à la fondation Mozilla à Paris le 17 septembre 2015.
 
Partager l'audace
 
La journée s'articulera autour de plusieurs tables rondes dont le dénominateur commun est de "Partager l'audace". Au programme de celles-ci : la place des femmes dans les villes, le pilotage des organisations et la mixité au service de la performance, le partage des données, la transformation digitale en lien avec la transition énergétique et la mobilité collaborative.
 
Ethnologue-urbaniste, sociologue, directrice d'exploitation, directrice de réseau urbain, fondatrices de start-up, bloggeuse (...) se succèderont pour donner leur vision et s'interroger sur les grandes mutations en cours. "Les femmes ont toute la légitimité et la pertinence pour intervenir sur ces sujets", insiste Elisabeth Oger.
 
Ces tables rondes seront entrecoupées de présentations portant sur différents projets et start-up tels que Wheeliz, Lucky Loc, Autolib, Blablacar, Drivy... "Nous aurons également le témoignage et la vision de Laetitia Ricci, responsable prospective sociétale, mobilités chez PSA et d'Inès Taittinger, pilote de rallye".
 
Christine Cabiron